PIPAC

La technique PIPAC (Pressurized IntraPeritoneal Aerosol Chemotherapy) est une chimiothérapie appliquée par aérosols dans la cavité abdominale. Elle consiste à réaliser deux petites incisions dans la paroi abdominale et à répandre la chimiothérapie à travers une buse de nébulisation de cœlioscopie sous forme de « pluie fine », directement dans la zone affectée par la tumeur, pour les patients affectés par une carcinose péritonéale.

La carcinose péritonéale est une forme de dissémination de la tumeur d’origine digestive, gynécologique ou du  péritoine, qui s’étend à toute la région abdominale. Elle est diagnostiquée par  la présence de nodules tumoraux dans la couche péritonéale. Historiquement, elle était considérée comme phase terminale de la maladie, mais depuis une dizaine d’années elle est considérée comme une lésion localisée dans la cavité abdominale. Les patients ne répondant pas positivement à la chimiothérapie systémique conventionnelle et ne remplissant pas les critères pour se soumettre à une chirurgie cytoréductrice sont candidats au traitement par PIPAC.

 

Un des grands bénéfices de cette nouvelle technique est qu’elle est administrée d’une façon homogène et localisée dans la zone affectée, et minimise ainsi les effets adverses des traitements systémiques. Les résultats cliniques indiquent qu’elle s’avère être une thérapie très efficace grâce notamment au contrôle des effets adverses.

 

La première application sur un patient date de 2011, à l’Evangelical Hospital Bielefeld, par le Professeur Reymond, et elle est encore aujourd’hui considérée comme une technique expérimentale. Néanmoins, les études réalisées et les résultats cliniques obtenus laissent envisager que cette technique peut devenir un traitement très efficace car il a été démontré qu’elle augmente la qualité de vie grâce au  contrôle des symptômes de la maladie à l’état avancé.

Consultez notre section FAQ