Qu’est-ce que la CHIP? Découvrez les réponses aux 10 questions fréquentes à propos du traitement des carcinoses péritonéales

Dr. Juan José Torrent, cirujano oncológico, chief of surgery, jti, surgical oncology

Face à un diagnostic de cancer avancé, la majorité des patients éprouvent une vaste gamme de sentiments: incertitude, peur, colère, négation… Cependant, l’un des sentiments les plus communs est le doute et ses interrogations : qui peut m’aider?, quel est le traitement le mieux adapté à mon cas? ou, quelles sont les options de traitements?

Un des traitements les plus innovants contre la carcinose péritonéale, désignant l’état avancé ou métastasique d’un cancer abdominal, est la technique chirurgicale de cytoréduction + CHIP (également nommé HIPEC en anglais), une des spécialités de J. Torrent Institute – Surgical Oncology.

Cet article répond aux principales interrogations sur ce traitement de chirurgie oncologique avancée.

1. La CHIP, qu’est-ce que c’est?

La CHIP est une technique qui consiste à réaliser une chirurgie de cytoréduction, c’est à dire l’ablation de toutes les superficies péritonéales affectées par la tumeur. Une fois la chirurgie terminée,  une dose de chimiothérapie chauffée – 41 ou 42 degrés Celsius-  est appliquée à l’intérieur de la cavité abdominale. Ce processus permet de détruire les cellules cancérigènes microscopiques qui Auraient pu rester dans l’abdomen après intervention chirurgicale.

2. Pourquoi la chimiothérapie est-elle appliquée à haute température?

Il est prouvé que la chaleur a un effet anti-tumoral: celle-ci permet au médicament de mieux pénétrer dans les cellules. Contrairement à la chimiothérapie traditionnelle administrée par voie intraveineuse, avec le traitement CHIP, la chimiothérapie agit directement sur les cellules cancéreuses.

3. Peut-on appliquer la CHIP comme traitement à tous les types de cancer?

Non, la CHIP est un technique spécifique pour traiter les cancers qui affectent l’abdomen. Actuellement, la CHIP peut traiter les tumeurs suivantes:

4. ¿Que signifient l’acronyme CHIP?

CHIP, provient de la traduction en français: Chimiothérapie Hyperthermique Intra-Péritonéale. L’acronyme en anglais HIPEC est aussi largement utilisé: Hyperthemic IntraPeritoneal Chemotheraty.

5. Comment se passe la récupération du patient après l’intervention?

Après une CHIP, le patient est habituellement  hospitalisé 7 à 10 jours.

6. Y-a- t’il des études soutenant l’efficacité de la CHIP pour traiter la carcinose péritonéale?

Oui, plusieurs études présentent des conclusions positives. La principale  étude de référence est celle publiée dans la prestigieuse revue médicale “The News England Journal of Medicine” centrée sur l’efficacité de la CHIP face au cancer d’ovaire. Titre: “Hyperthermic Intraperitoneal Chemotherapy in Ovarian Cancer”, différents auteurs (Janvier 2018; 378:230-240).

Cette étude, réalisée sur 245 patientes affectée par un cancer d’ovaire en stade III, démontre que le groupe de patientes soumises à la chirurgie de cytoréduction puis à la CHIP, ont vécu en moyenne 11,8 mois de plus que le groupe de patientes soumises à une chirurgie sans CHIP. Si vous le souhaitez, vous pouvez consultez cette étude.

7. Quelles sont les statistiques de survie suite à une intervention de la CHIP?

Suite à une intervention chirurgicale de cytoréduction et CHIP réussie, “la survie moyenne est d’environ 5 ans pour les cancers d’origine colorectal et d’un taux de guérison de 16% de ces patients. Quant aux patientes atteintes de cancer d’ovaire, la survie moyenne est d’environ 10 ans”, explique le gynécologue spécialisé en chirurgie oncologique Juan José Torrent, directeur del J. Torrent Institute – Surgical Oncology.

8. Le patient a-t’il une bonne qualité de vie après l’intervention?

Oui,  suite à une intervention CHIP, la qualité de vie du patient est généralement bonne, car il n’a plus besoin de se soumettre à d’autres traitements, sauf en cas de récidive du cancer.

D´autre part, il n’est généralement pas nécessaire du soumettre le patient à une stomie définitive (dérivations intestinales vers l’abdomen), ce qui lui permet de conserver son indépendance.

9. Cette technique peut-elle s’appliquer à tous les patients diagnostiqués de carcinose péritonéale?

Non, la CHIP peut être réalisée lorsque la prolifération de la métastase est toujours sous contrôle  et selon l’évaluation des spécialistes. Dans les cas où la CHIP n’est pas soit pas applicable, une autre méthode chirurgicale est envisageable par laparoscopie : PIPAC. Cette technique permet d’appliquer la chimiothérapie sous forme d’aérosols directement sur les cellules cancérigènes de l’abdomen par laparoscopie.  Si vous souhaitez plus d’informations sur la PIPAC, consultez ce lien.

10. Quelles étapes dois-je suivre si je suis intéressé par la CHIP ou la PIPAC?

J. Torrent Institute – Surgical Oncology situé à Barcelone, dispose d’une équipe multidisciplinaire spécialisée en chirurgies oncologiques de hautes complexités comme la CHIP. Si vous désirez plus d’information sur cette chirurgie, n’hésitez pas à nous contacter à travers notre page web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *