Unité de chirurgie digestive

Cette unité est spécialisée dans le traitement chirurgical de tumeurs affectant principalement les organes de l’appareil digestif : côlon, rectum, estomac, pancréas, et d’autres tumeurs moins fréquentes telles que le cancer d’œsophage, du foie, des voies biliaires ou les tumeurs neuroendocrines.

Colorrectal

Cancer du côlon

La détection précoce du cancer colorectal a contribué à prévenir plus d’un demi-million de cas depuis le milieu des années 70. La côlonoscopie permet de visualiser directement la tumeur avant de la confirmer par une biopsie.

Il existe actuellement un programme de criblage parmi la population générale qui recommande la réalisation d’une côlonoscopie tous les dix ans, aussi bien chez les hommes que chez les femmes à partir de 50 ans. Il est également possible de détecter un nouveau marqueur tumoral génétique présent dans plus de 90 % des tumeurs du côlon et du rectum grâce à une simple analyse de sang.

Le traitement du cancer colorectal a pour but essentiel l’extirpation chirurgicale de la tumeur, qui, bien sûr, doit être effectuée par un chirurgien spécialisé en oncologie.

Pour le cancer du côlon, lorsque la tumeur est localisée, l’intervention commence par son extirpation puis une évaluation détermine s’il convient ou pas de compléter le traitement avec la chimiothérapie.

Pour le cancer de rectum, le patient est soumis à un traitement combiné de chimiothérapie et de radiothérapie dans le but de réduire la taille de la tumeur avant d’être soumis à la chirurgie.

Pour les affections métastatiques situées en dehors de la cavité abdominale, le traitement repose fondamentalement sur la chimiothérapie afin de contrôler la progression de la maladie, à moins qu’elle ne soit étendue sous forme de carcinose péritonéale (intra-abdominale). Dans ce cas, la chirurgie devient alors le traitement prioritaire, en combinaison avec la chimiothérapie.

Cancer d’estomac

Le cancer d’estomac, ou cancer gastrique, est dû à une prolifération anormale des cellules recouvrant les parois internes de l’estomac. Il est normalement diagnostiqué suite à l’apparition de symptômes comme la douleur abdominale, les nausées, les vomissements et la perte de poids.

Le diagnostic se fait par endoscopie avec biopsie et tomodensitométrie (TDM), afin de déterminer l’étendue de la maladie.

Le traitement consiste essentiellement dans l’extirpation chirurgicale de la tumeur, avant de passer au traitement par chimiothérapie. Afin d’augmenter l’efficacité du traitement, de nouveaux médicaments ont également été développés, s’adressant à des cibles thérapeutiques spécifiques dans le but de diminuer les rechutes et d’améliorer la qualité de vie des patients.

cancer-estomago@2x
Páncreas

Cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est un type de tumeur au diagnostic difficile, car les symptômes apparaissent normalement dans une phase avancée de la maladie. Les symptômes les plus fréquents sont la perte de poids, la douleur abdominale, le manque d’appétit et l’ictère (coloration jaune de la peau et des muqueuses). L’ictère apparaît comme conséquence de l’obstruction de la voie biliaire connectée à la tête du pancréas.

Des tests diagnostiques sont réalisés afin de déterminer l’étendue de la tumeur, telles que l’écho-endoscopie avec ponction ou le TDM. Aux stades initiaux, le cancer du pancréas est traité par chirurgie et est potentiellement guérissable. Dans les cas avancés, le traitement repose sur la chimiothérapie et la radiothérapie.

Derniers articles

Consultez notre section FAQ