Unité de chirurgie du sein

J. Torrent Institute possède une unité spécialisée en cancer du sein et consacrée plus largement à la sénologie, c’est-à-dire à l’étude, au contrôle et au traitement du sein, avec ou sans pathologie.

Mama

Cancer du sein

Pour le diagnostic précoce et le traitement du cancer du sein nous appliquons des techniques telles que la mammographie numérique, la tomosynthèse (mammographie 3D), l’échographie et les techniques interventionnistes (biopsie à l’aiguille fine, biopsie échoguidée), la localisation préopératoire et intra-opératoire en cas de lésions non décelables au toucher, des systèmes pour la localisation de tumeurs non palpables (marqueurs intra-tumoraux) placés sur les ganglions affectés, sur la tumeur, la pose de harpons et l’échographie intra-opératoire.

La plupart des tumeurs du sein sont diagnostiqués à des stades précoces, avant qu’elles ne se répandent à d’autres organes.

Le traitement multidisciplinaire comprend différentes modalités :

Chirurgie

La chirurgie implique l’extirpation de toute la lésion reconnue, en préservant des marges minimales, de « sécurité », de tissu sain. La tendance actuelle veut que la guérison ait lieu avec le moins d’intervention possible. Une procédure plus agressive n’implique pas forcément une meilleure guérison mais entraîne sûrement des séquelles importantes.

  • Sur les ganglions axillaires : curage axillaire, biopsie sélective de ganglion sentinelle, mais aussi des procédures complexes pour ne pas avoir à réaliser de curage axillaire sur les patients avec un ganglion affecté, avant la chimiothérapie, et dans lesquelles on peut démontrer que le traitement les a « guéris », comme la TAD.
  • Sur le sein : actuellement, sur au moins deux tiers des patients, l’extirpation de la tumeur peut se faire sans sacrifier complètement le sein. Si la mastectomie radicale s’avère nécessaire, une reconstruction mammaire immédiate peut être proposée (dans de nombreux cas avec une intervention mineure supplémentaire quelques mois plus tard).
Traitement « systémique »

Le traitement systémique peut comprendre la chimiothérapie, l’hormonothérapie, les traitements anti-cible ou « biothérapie ». Il existe de nombreux médicaments en développement dans le but de s’adapter aux différents profils de chaque sous-type de tumeur. En cas de doute, des tests génétiques permettent de réaliser une indication beaucoup plus personnalisée, en évitant ainsi d’avoir recours à des chimiothérapies non nécessaires.

Radiothérapie

La radiothérapie est un traitement consistant en  l’application d’un faisceau de rayonnement contrôlé et administré avec une technologie complexe, sûre et précise. Elle est obligatoire pour les patients conservant le sein, et nécessaire pour certains patients ayant subi une mastectomie (selon les critères de type de tumeur, présence ou non de lésion axillaire, taille, âge, etc., après évaluation de  chaque cas par le Comité Oncologique). Avec la chirurgie conservatrice, nous appliquons normalement deux doses de radiothérapie différentes : une dose « générale », pour toute la poitrine, et une dose supplémentaire, ciblée sur l’endroit où se trouvait la tumeur « lit tumoral ou marges ». Cette seconde dose peut être administrée dans de nombreux cas pendant l’acte chirurgical par radiothérapie intra-opératoire. Pouvoir traiter avec précision le lit tumoral en salle d’opération est fondamental lorsque nous réalisons des techniques complexes telles que les opérations oncoplastiques, car ici, en remodelant le sein pour le « reconstruire », ces marges peuvent être déplacées et rendre la tâche du radiothérapeute plus difficile.

Il existe divers types de cancer du sein, avec différents profils d’évolution et de réponse aux différents traitements, c’est pourquoi il est essentiel d’emettre un diagnostic précis afin de déterminer un traitement le plus individualisé possible.

Le moment le plus critique pour la patiente est la première décision

  • Comment choisir son équipe traitante?
  • Doit-on opérer d’emblée ?
  • Faut-il traiter avant d’opérer ?
  • Quelle « feuille de route » est prévue ?

Fort heureusement, dans la plupart des cas, un diagnostic de cancer du sein ne requiert pas une intervention urgente, et c’est pour cela que chez J. Torrent Institute nous croyons que la décision doit être prise en de concert par notre Équipe Multidisciplinaire du Comité du Sein.

Derniers articles

Consultez notre section FAQ